Ressources documentaires

Comprendre et agir

Du collectif à l’individuel

 

L’Europe et ses États membres adoptent et mettent en œuvre des politiques visant à réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère.

Certaines de ces politiques impliquent des changements de grande envergure (centrales de production d’énergie, réseaux, travaux d’aménagement, de voiries…) dont les investissements ne peuvent être réalisés qu’à une échelle nationale.

L’Europe passe d’une dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles à l’utilisation d’autres sources d’énergie. Progressivement, les énergies renouvelables – encore largement minoritaires dans les « mix » énergétiques des États en 2011 – gagnent du terrain dans la production d’énergie et offrent des solutions de plus en plus adaptées à nos modes de consommation.

D’autres politiques visent à encourager les changements au niveau du comportement quotidien des citoyens, qui s’adaptent peu à peu à un mode de vie plus « durable ».

Le « comportement énergétique » peut s’appréhender sous divers angles, soit une question d’investissement soit une question d’habitudes comportementales.

Le premier implique généralement l’adoption de nouvelles technologies, par exemple l’achat d’un nouvel équipement plus économe pour le même service rendu (télévision, éclairage, informatique…).

Les habitudes comportementales sont des comportements quotidiens et routiniers, comme le fait d’éteindre la lumière en sortant d’une pièce ou d’éteindre tout les appareils électriques la nuit ou le midi, de baisser le chauffage en aérant une pièce…

Les changements de comportement des consommateurs, souvent sous-estimés, peuvent entraîner d’importantes économies d’énergie pour un investissement composé en majorité de « bonne volonté », extrêmement bon-marché.

 

En bout de chaine : le pouvoir du consommateur

 

« Par une multitude de petits gestes, d’apparence anodins, nous déterminons des choix économiques, sociaux, environnementaux et sociétaux. Chaque jour, et souvent sans en être conscient, le consommateur s’exprime. En poussant le caddie dans les travées des grandes surfaces, nous votons. Nous sommes des millions à voter et ce, chaque jour… »

Trop peu nombreux sont les consommateurs qui ont conscience du pouvoir qui est le leur…

Une solution : réfléchir, s’informer, discerner, essayer de comprendre ce qui se cache dans l’envers du décor et éclairer ces choix. »

En savoir plus :

Le pouvoir du consommateur

Et oui, le consommateur aussi a évolué!