Ressources documentaires

Comprendre et agir

 Au jardin

 

http://www.geo.fr

 

La France est le troisième consommateur mondial de pesticides et le premier en Europe avec plus de 90.000 tonnes par an !

Pour prendre soin de leur jardin, les Français utilisent quelque 8 000 tonnes de produits phytosanitaires chaque année.

Herbicides contre les plantes indésirables, fongicides pour éradiquer les champignons, anti-nuisibles contre les limaces et les rongeurs ou encore insecticides… l’arsenal du jardinier est digne d’une armée…

Une seule goutte de pesticide mal employée peut rendre impropre à la consommation des milliers de litres d’eau.

Lors d’un traitement, plus de 90 % des quantités utilisées de pesticides n’atteignent pas le ravageur visé. L’essentiel des produits phytosanitaires aboutissent dans les sols et dans l’atmosphère où ils subissent des phénomènes de dispersion et de dilution dans les eaux.

Population ayant été alimentée par de l’eau non conforme aux qualités pour les pesticides en 2008

 


Source carte : http://acces.inrp.fr

 

En savoir plus sur l’exposition aux pesticides en France :

Notre exposition aux pesticides dans l’eau et les aliments

Lire le rapport complet de l’Observatoire français des pesticides


Je refuse les traitements chimiques 

 

  • Je choisis les produits les moins dangereux pour la santé et l’environnement

 

  • Je respecte le dosage et le mode d’emploi des produits

 

  • J’apporte en déchetterie les emballages vides et produits périmés des phytosanitaires

 

  • Je stocke les produits hors de portée des enfants et des animaux, dans un local ventilé, si possible éloigné des pièces de vie

 

  • Je privilégie des espèces végétales locales plus résistantes aux maladies et moins gourmandes en eau

 

  • Le paillage ou les écorces peuvent retarder la pousse des mauvaises herbes dans les haies et les massifs et maintenir également l’humidité aux pieds de mes plantations

 

  • Pour éloigner les parasites, certaines plantes permettront d’attirer dans mon jardin les prédateurs de mes « indésirés ». D’autres auront des propriétés répulsives et d’autres encore pourront détourner leur attention (exemple : les capucines seront dévorées en priorité par les pucerons qui oublieront vos autres plantes)

 

  • Je ne recherche pas le rendement à tout prix dans mon jardin…

 

Je fabrique mon compost


http://toutegarnie.blogspot.com

 

Les déchets putrescibles représentent environ 16% du volume de nos poubelles.

En savoir plus : les déchets ménagers

 

Le compost permet de valoriser l’ensemble des déchets putrescibles que nous produisons et leur évite ainsi d’alourdir notre sac poubelle. C’est un excellent produit pour fertiliser les plantations et le jardin.

En savoir plus pour fabriquer et réussir soi-même son compost :

http://www.univers-nature.com

http://www.ecomet.fr