Ressources documentaires

Comprendre et agir

http://www.blog.kenolia.com

Retrouver toutes ces informations dans le guide TIC de l’ADEME

 

La correspondance par mails

 

L’impact climatique de l’envoi d’un courriel avec pièces jointes augmente sensiblement avec :

1/ le poids des pièces jointes

2/ le nombre de destinataires

3/ leur temps de stockage sur un serveur.

L’envoi de 33 courriels d’1 Mo à 2 destinataires par jour et par personne génère annuellement des émissions équivalentes à 180 kg de CO2, ce qui équivaut à plus de 1 000 km parcourus en voiture.

En 2009, il s’est échangé 247 milliards de courriers électroniques chaque jour dans le monde (SPAM compris).

 

  • Je n’utilise pas ma boite mail pour stoker des fichiers : j’enregistre mes pièces jointes dans le disque dur de l’ordinateur.

 

  • Je cible les destinataires de mes messages et je limite les envois en nombre.

 

Multiplier par 10 le nombre des destinataires d’un courriel multiplie par 4 son impact climatique.

 

  • Quand je réponds à un message groupé, je sélectionne les destinataires de ma réponse : je ne l’envoie qu’à ceux qui sont concernés !

 

  • J’envoie des documents bien conçus, faciles à lire et donc rapides à consulter

 

  • J’optimise la taille des documents que j’envoie (fichiers compressés, images et PDF basse résolution, lien hypertexte à la place d’un document…)

 

  • Je supprime les pièces jointes inutiles qui peuvent être attachées au message

 

  • Je vide ma boite mail ! Je ne conserve que les courriers électroniques nécessaires,  je fais un tri régulier de ma boîte courriel en supprimant tous les messages inutiles

 

  • Je supprime immédiatement tous les spams et j’installe un anti-spam performant sur mon ordinateur.

 

  • Je n’imprime les messages, les pièces jointes, les pages web que si c’est utile…

 

  • J’éteins ma connexion Internet au moins pendant la nuit : de plus en plus de box restent allumées 24 heures sur 24. Je débranche mon ordinateur, car même éteint, il consomme.

 

Les recherches sur Internet

 http://www.musiques-incongrues.net/forum/discussion/1824/internet

Chacun des 29 millions d’internautes français effectue en moyenne 949 recherches internet par an, ce qui correspond à l’émission d’environ 287 600 tonnes équivalent CO2, soit l’équivalent de plus de 1,5 millions de km parcourus en voiture.

 

  • Pour éviter d’utiliser le moteur de recherche (google…), je tape directement l’adresse URL du site et j’enregistre les sites que je consulte souvent comme « favoris » ou en « Marque-pages » dans le navigateur interne.

 

Aller directement à l’adresse d’un site plutôt que de rechercher ce site via un moteur de recherche divise par 4 les émissions de gaz à effet de serre.

  • J’optimise ma recherche en utilisant des mots-clés précis et je cible ma demande.

 

  • Je limite mes recherches à des choses utiles (!), le temps que je passe sur les réseaux sociaux …