Ressources documentaires

Comprendre et agir

Les collectivités locales contribueraient de façon directe à 12% des émissions nationales de GES et, de façon indirecte, à travers leur politique d’aménagement (territoire, urbanisme, habitat, transport …) à plus de 50% des émissions.

Elles sont de plus un acteur direct des politiques de changement des comportements de chaque citoyen.

Elles peuvent agir sur les consommations d’énergie et sur les émissions de gaz à effet de serre au travers :

  • de leurs compétences directes (bâtiments, équipements publics, politique des déchets, transports collectifs, distribution d’eau et d’énergie,…)
  • de leur responsabilité légale d’organisation et de planification (SCOT, PDU, PLU, …).

 
 

A l’échelle d’un territoire, le développement durable peut permettre la conciliation de problématiques locales et planétaires : dynamisme économique, préservation du patrimoine naturel, maîtrise des impacts sur l’environnement, équité sociale, solidarité, santé et qualité de vie…

Mettre en place des démarches éco-responsables : ADEME

Concernant la thématique de l’énergie, parmi les très nombreuses « bonnes raisons » pour s’engager dans une démarche de sobriété énergétique :

  • la réduction des consommations d’énergie … et les économies générées pour la collectivité en combustibles et donc en budget
  • moins d’énergie consommée c’est aussi et surtout moins d’impact sur l’environnement, notamment pour les émissions de gaz à effet de serre mais aussi pour les déchets nucléaires générés par la production d’électricité
  • pour la gestion du patrimoine, les investissements réalisés en matière d’économie d’énergie (isolation des bâtiments, achat d’appareils moins consommateurs, pour l’éclairage, l’informatique, l’installation d’énergies renouvelables pour le chauffage, l’électricité …), du fait du coût des énergies non-renouvelables – en savoir plus, sont et seront toujours « rentables » économiquement et écologiquement
  • cela permet d’insuffler une dynamique collective autour de ce thème dans un service, un bâtiment, d’échanger et de partager autour des habitudes de travail, de transport, de mettre en place ou de modifier des procédures, d’avoir une démarche participative autour d’un sujet rassembleur

 

Quels outils à disposition ?

 

Plan Climat-Energie Territorial (PCET)

Le Plan Climat Énergie Territorial (PCET) est un projet territorial de développement durable dont la finalité première est la lutte contre le changement climatique.

Toutes les grandes collectivités (plus de 50 000 habitants) doivent en produire un et l’adopter avant le 31 décembre 2012. Il devra ensuite être mis en œuvre, et périodiquement évalué.

C’est un document stratégique, organisationnel et de planification prévu et défini par la loi Grenelle II de 2010, qui vise à aider les collectivités territoriales publiques à organiser la gestion des ressources énergétiques de manière plus rationnelle, plus économe et plus respectueusement de l’environnement.

Il vise aussi, et dans le même temps, à limiter leurs contributions à l’effet de serre, tout en développant une stratégie d’adaptation aux changements climatiques.

Ce plan doit donc réunir – pour chaque territoire concerné – trois grands volets :

  • des actions de lutte contre le réchauffement climatique, avec donc une limitation de l’impact du territoire sur le climat en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans la perspective du facteur 4 (diviser par 4 ces émissions d’ici 2050)

 

  • des actions d’adaptation pour réduire la vulnérabilité du territoire puisqu’il est désormais établi que les impacts du changement climatique ne pourront plus être intégralement évités

 

  • des éléments d’évaluation des actions menées pour le territoire concerné.

 

Tout savoir sur le Plan Climat Énergie Territorial

Observatoire des PCET des collectivités en France

Télécharger un document de présentation des PCET

Le PCET vient s’intégrer au projet politique de la collectivité. Si un Agenda 21 local pré-existe, le PCET renforce le volet « Energie-Climat » de celui-ci. Dans le cas contraire, le PCET peut constituer le premier volet d’un futur Agenda 21.

 

Agenda 21 local


L’Agenda 21 est un projet global et concret, porté par la collectivité et mené en concertation avec tous les acteurs d’un territoire.

Il se traduit par des objectifs et un programme d’actions visant à améliorer la qualité de vie des habitants, économiser les ressources naturelles et renforcer l’attractivité du territoire.

 

Des liens pour en savoir plus :

Expériences en France : site portail des Agendas 21 loLcaux

Observatoire nationals agendas 21 et pratiques territoriales de DD

Un guide pour y voir plus clair :

Téléchargez le guide « Comprendre & agir sur son territoire »

 

Eco-responsabilité

Compte tenu de l’étendue de leurs activités et de leur patrimoine, les collectivités peuvent avoir une influence significative sur l’environnement en adoptant des pratiques éco-responsables. Une telle démarche donne l’image d’une administration plus responsable, économe et soucieuse des conséquences de ses activités.

L’éco-responsabilité consiste, pour les collectivités, à être exemplaires dans leur fonctionnement interne, à travers :

  • une politique d’achats favorisant les éco-produits ;
  • la réduction de leurs consommations d’eau, d’énergie, de papier ;
  • l’amélioration de la gestion de leur patrimoine bâti et non bâti ;
  • l’amélioration de la gestion de leurs déplacements ;
  • la sensibilisation et la formation au développement durable de leurs personnels.

 

Adopter une démarche éco-responsable ? en savoir plus ADEME

L’État exemplaire : administrations éco-responsables

 

L’association Energy Cities

 

Energy Cities est l’association européenne des autorités locales qui inventent leur futur énergétique. Energy Cities représente plus de 1 000 autorités locales dans 30 pays, principalement des municipalités, mais aussi des structures inter-communales, des agences locales de l’énergie, des entreprises municipales et des groupements de communes.

Les principaux objectifs

 

  • Renforcer votre rôle et vos compétences dans le domaine de l’énergie durable.
  • Représenter vos intérêts et peser sur la politique et les propositions des institutions de l’Union européenne dans les domaines de l’énergie, de la protection de l’environnement et des politiques urbaines.
  • Développer et promouvoir vos initiatives par des échanges d’expériences, des transferts de savoir-faire et le montage de projets communs.

 

En savoir plus : http://www.energy-cities.eu

 

L’affichage DISPLAY

Pour encourager les autorités locales à afficher publiquement les performances énergétiques et environnementales de leurs bâtiments publics, en utilisant le modèle de l’étiquette des appareils électroménagers.

En savoir plus : http://www.display-campaign.org

 

CIT’ergie : le label Énergie Climat des communes et intercommunalités

Cit’ergie est un label destiné aux collectivités (communes et intercommunalités) qui souhaitent contribuer activement à améliorer leur politique énergie durable en cohérence avec des objectifs climatique.

En savoir plus : http://www.energy-cities.eu/

C’est un label de « bonne conduite » qui récompense pour 4 ans le processus de management de la qualité de la politique énergétique et/ou climatique de la collectivité.

Plate-forme 3×20

3×20.org est un outil mobilisateur d’action, de partage, d’information et de visualisation de résultats mesurables, en faveur des économies d’énergie et de la protection du climat. Un outil qui montre que la somme d’actions individuelles peut amener le changement à plus grande échelle.

La Plateforme 3×20.org est l’outil qui démontre que les engagements des 3×20 pris au niveau européen se traduisent en chiffres et actions réels, en toute transparence, et qui incite tous les acteurs des territoires participants à agir et à atteindre ces objectifs essentiels.

Vous aussi, rejoignez les 27 collectivités initiatrices du projet et participez activement dès maintenant pour semer les graines du changement !

 

En savoir plus : http://www.3×20.org/