Foire aux questions

Dialoguer et partager

retour sommaire de la FAQ

Qu’appelle-t-on empreinte écologique ?

Lempreinte écologique comptabilise la demande exercée par les hommes envers les « services écologiques » fournis par la nature.

Plus précisément, elle mesure les surfaces biologiquement productives de terre et d’eau nécessaires pour :

  • produire les ressources qu’un individu, une population ou une activité consomme
  • pour absorber les déchets générés, compte tenu des techniques et de la gestion des ressources en vigueur.

 

Dans un monde fini où la population croît, plus cette « empreinte » est large, plus on s’éloigne de l’idéal de soutenabilité et de durabilité du développement.

Cet indicateur permet de mesurer notre impact et celui de nos activités sur les ressources naturelles (surpêche, exploitation des matières premières, minerais…) et d’obtenir un résultat par personne exprimé en Hectare  (Ha) ou en « Nombre de planète » et ainsi répondre à la question  : « Si tout le monde consommait comme un français, il faudrait l’équivalent de x planètes… » .

Il y sur Terre 12 milliards d’hectares et une population de 6,6 milliards d’hommes, la biocapacité disponible par personne est donc de 1,8 Ha.

Or, un Terrien moyen avait besoin en 2006 de 2,6 Ha. Le dépassement a donc été de 40% ce qui peut se traduire par le fait qu’il aurait fallu 1,4 planètes pour soutenir « durablement » la consommation mondiale en 2006.

 En 2011, l’humanité commence à puiser dans les réserves de la terre à compter du 26 septembre.

Source : http://cbocdeco.blogspot.com/2008/12/notre-empreinte-cologique.html

 

Et Vous ? Calculez votre empreinte écologique

Universcience.fr

http://www.footprint-wwf.be

Télécharger le logiciel Agir 21 – Empreinte écologique

 

Calculez vos émissions de CO2

Le test Climact – ADEME

 

L’empreinte écologique par pays : tous égaux ?

 

Quelques chiffres (année 2006) :

  • Si tout le monde consommait autant qu’un Français, il faudrait disposer de 2,5 planètes,
  • Un Américain a environ besoin du double d’un Européen pour maintenir son niveau de vie. Si tout le monde consommait comme un Américain, il faudrait disposer de 5 planètes,
  • Un Brésilien a une empreinte écologique de 1,3 planètes,
  • Un Chinois a une empreinte d’1 planète,
  • Un Indien (ou encore un habitant du Burundi) a une empreinte de 0,4 planètes.

 

Réduire son empreinte : quelques pistes

 

Au niveau mondial, les mesures qui permettraient de diminuer l’empreinte écologique mondiale sont la préservation de la biodiversité, la diminution de la population mondiale, la diminution de la consommation et la meilleure gestion des ressources naturelles.

Quelques pistes pour essayer de réduire son empreinte environnementale à titre individuel :

  • Cuisiner plutôt que d’acheter des plats préparés
  • Utiliser moins d’eau dans la douche.
  • Manger moins de viande ou encore devenir végétarien
  • Manger des produits locaux et de saison
  • Privilégier les transports en commun, le covoiturage, la marche et le vélo pour se déplacer
  • Diminuer les voyages en avion, en particulier les longs trajets en avion pour des courts séjours
  • Réduire l’utilisation de la voiture, par exemple pour les petits trajets
  • Choisir une voiture qui consomme peu de carburant et bien l’entretenir
  • Utiliser des énergies renouvelables
  • Choisir un logement dont la taille corresponde au nombre d’occupants
  • Bien isoler son logement
  • Économiser l’eau et l’énergie
  • Refuser le gaspillage sous toutes ses formes
  • Consommer « durable » : éviter d’acheter des produits inutiles, jetables ou polluants. S’intéresser à l’agriculture biologique, aux écolabels, aux produits de seconde main et aux produits fabriqués localement.